accueil   à propos 

liens  

 

   guide radio      étrangères      radios du net            numérique      par la télé        autres ondes

 

 

   actu radio        dossiers          anciennes grilles      pubs tv            logothèque      radios disparues     dico radio      contact

 


 dossier

Pascal Langlois

Interview réalisée en juillet 2005. A ce moment là, Pascal Langlois animait le 16-20 de MFM. Actuellement, vous pouvez le retrouver sur RTL 2.

 

 

Bonjour Pascal. Pour commencer, parle-nous de toi et de ton parcours...
Mon parcours à commencé dans les années 80, plus précisément en 84-85 sur une associative de mon village en Normandie qui s'apellait Andelle FM. J'y faisais de tout, y compris le ménage. Après ça j'ai galéré ; j'étais au chomage, je faisais des petits boulots par intérim et j'ai donc quitté la radio. Ensuite, j'ai passé un casting pour une grosse radio sur Rouen qui s'appelait RVS, qui s'est bien passé, et j'y ai travaillé 2 ans et demi. On m'a remercié et je suis parti à Radio France Normandie à Rouen ou j'ai fait les week-ends pendant 3 ans. Je suis ensuite parti un petit mois à Dijon, mais j'ai du rentrer à Rouen pour des raisons familiales. J'ai ensuite travaillé à Chérie FM Rouen pendant 6 mois, j'ai ensuite envoyé une maquette à RFM à Paris, qui m'a pris. J'ai fait 2 ans de nuits à RFM, puis les week-ends. Ensuite, après RFM, MFM, ou je suis maintenant depuis 1 an.

Comment s'est fait le passage du local au national ?
Ca ne s'est pas fait facilement. J'étais très très tendu. La première nuit que j'ai fait sur RFM était un test, et j'étais nul, mais complètement nul. On m'a donné une deuxième chance et on m'a dit "c'est bon". Ca c'est donc pas trop mal passé si on oublie la première nuit qui était franchement ridicule, moche et ratée. Mais bon, local ou national, ça reste de la radio et il y a peu de différences.

En été 2004, tu as quitté RFM pour rejoindre MFM, pourquoi ce choix ? On te l'a proposé ou c'est toi qui a fait ce choix ?
Ce n'est pas un choix, puisqu'on m'a demandé de partir. Donc après presque 7 ans de bons et loyaux services, il m'a fallu chercher du boulot, et MFM m'a ouvert ses portes. J'y avais déja fait quelques mois d'antenne auparavant par le biais d'un prêt par rapport à RFM à l'époque ou Lagardère devait acquérir MFM, ce qui n'a pas été fait. Et du coup, je suis revenu après à MFM, et aujourd'hui tout se passe plutôt bien.

Quel est le meilleur moment que tu as eu en radio ? Et le mauvais ?
Le meilleur moment... Les débuts des radios FM dans les années 80. C'était la période ou on avait presque tous les jours une nouvelle radio qui ouvrait. C'était des moments fabuleux, c'était drôle d'entendre ses copains à la radio, d'entendre à la radio des jeunes que tu vois tous les jours dans la rue, dans le village, alors qu'on avait l'habitude d'écouter les grandes ondes avec RTL, RMC etc... Et la tu te branches sur la FM pour la première fois et t'entend tes copains à la radio, et ça c'était vraiment quelque chose de déclencheur. J'ai trouvé ça tellement génial que j'avais envie de faire pareil, bien qu'avant j'écoutais les grandes ondes comme tout le monde, surtout Max Ménier sur RTL. Je dirais donc que mon meilleur moment c'était l'éclosion des radios FM dans les années 80, et en particulier cette radio ou j'ai commencé, Andelle FM. Et en mauvais souvenir... ma première nuit à RFM ! C'est le pire moment je pense. Et il y en a d'autres, notamment quand tu te plante techniquement et que tu enchaînes mal un disque par exemple, la tu deviens en colère contre toi-même, et ça je déteste.

Parmi les auditeurs que tu reçois à l'antenne, est-ce qu'il y en a qui t'ont marqué ou surpris ?
En fait non, parce-qu'on les briffe avant l'antenne pour qu'il n'y ait pas trop de spontanéité, pour pas qu'ils fassent trop long, qu'ils ne citent pas de nom d'autres radios à l'antenne, ça peut arriver... On s'attend défois à avoir des gens "bateau", et finalement on s'aperçoit qu'une fois à l'antenne ça se défoule un peu. Il y a des gens qui marquent donc plus que d'autres, mais sans plus. Tout le monde se ressemble quasiment à l'antenne, donc il n'y a pas vraiment d'auditeurs qui soit plus marquant qu'un autre.

Il y a sur le Mouv' un animateur qui se nomme Franck Langlois... est-ce un de tes proches ?
Pas du tout. Les Langlois, c'est comme la mauvaise herbe : il y en a partout en France. (rires) Mais je pense qu'il y a aussi un Langlois à France Info qui n'a rien à voir non plus, ainsi qu'un autre Mr dans le cinéma qui s'appelle Langlois et qui est très connu mais qui n'est pas non plus de ma famille.

Tu n'est pas qu'un passionné de radio... sur ton site* on voit que tu aimes aussi voyager, surtout dans les pays d'outre-mer...
C'est vrai, et j'y pars souvent l'hiver. C'est-à-dire que quand il fait froid chez nous, j'ai besoin de soleil, et je vais donc la ou il y en a, et en l'occurrence les îles et l'Outre-Mer. Et quand je pars en voyage dans les îles, je vais aussi voir des radios parce-que j'aime bien en voir d'autres, donc la passion reste. Quand je suis allé en Réunion ou à l'Ile Maurice j'en ai profité pour voir d'autres radios, pour voir comment ça se passe ailleurs. Mais je pars aussi pour avoir mon quota de rayon soleil en plein hiver. (NB du webmaster : merci d'ailleurs pour les radios d'Outre-Mer)

Parlons maintenant webradios... est-ce que tu en écoutes ?
La première pour moi, c'est clair, c'est Magic Radio, parce-qu'elle diffuse tous les titres des années 80 qui me rappellent les premières années de la radio FM qui sont donc mes meilleurs moments. Dès que je peux, j'allume et je m'y branche. J'écoute aussi X-Stream 80, California 101, Zone 80 qui est aussi une webradio mais belge et c'est à peu près tout. C'est donc très "80" et aussi rock californien avec California 101, qui est une bonne radio gérée par François, un camarade, et qui est vraiment bien bien fichue.

Enfin, dernière question : que penses-tu de RadioScope ?
Alors Radioscope j'ai découvert tout à fait par hasard via Google, en cherchant un truc sur les radios, car c'est ma passion, donc je cherche toujours des sites avec des infos sur les radios. Et comme je l'ai dit avant cette interview c'est du bon boulot qui a du coûter beaucoup de temps et peut-être d'argent aussi... Ah ? Ben alors juste beaucoup de temps. Il faut continuer et évoluer, c'est un bon site, tout est bien recensé. Il faut aussi que les gens qui lisent en ce moment viennent s'inscrire sur le forum et y participer (rires). En tout cas bravo pour ton travail.

*http://www.pascal-langlois.com

  
 

 

Copyright © RadioScope - http://www.radioscope.fr - Mentions légales